Prise de son pendant un tournage vidéo

La prise de son pendant un tournage vidéo.

Et plus précisément la comparaison micro caméra et micro cravate.

Qui dit micro cravate, dit prise de son lors d’une interview.

L’interview permet d’humaniser un reportage, voire de légitimer l’argumentaire démontrant les explications, surtout lorsque les intervenants sont des spécialistes du sujet abordé dans le film.

La solution la plus naturelle, avec une caméra d’épaule ou une caméra compacte, voire les appareils photo qui filment, est d’utiliser le micro embarqué. Cependant, l’expérience montre les limites de ce type de prise de son pendant un tournage vidéo : Des bruits d’arrière plan trop forts, ou un vent qui masque la voix lors de prises de vues en extérieur, suffisent à rendre un reportage ou un documentaire très peu professionnel.

Micro cravate pour interviewLe micro cravate est la solution pour ne capter pratiquement que le son de l’interviewé, sauf bien sûr si l’on choisi le doublage en studio, mais qui n’est légitimé que par le besoin d’une traduction quand l’intervenant ne parle pas la langue du spectateur final. Le micro cravate permet d’éviter la résonance en tournages d’intérieurs, et les bruits parasites en tournages extérieurs; à condition de bien le régler, bien sûr.

 

Comment bien régler un micro cravate ?

Ce micro a la particularité de capter les sons au plus proche, comme s’il était au centre d’une sphère d’un mètre de rayon, distance au delà de laquelle les sons sont fortement atténués.

Le micro cravate, comme son nom l’indique, se placera sur la cravate de l’interviewé, ou accroché sur un rebord de chemise ou un T-shirt avec sa pince crocodile.

La meilleure solution est de se rapprocher le plus possible de la bouche, ce qui concrètement le place à la naissance de la gorge. En fonction de la voix de l’interviewé, régler le niveau de l’enregistrement en évitant d’aller dans le rouge trop souvent.

Niveaux d'enregistrement audio

Ne pas oublier la bonnette, car en extérieurs, un micro non protégé prendra pas mal de sons parasites liés au vent.

Une astuce est de brancher le micro cravate sur la deuxième prise de son de la caméra tout en gardant le micro de cette dernière branché. Ainsi, le son environnant est également enregistré pour d’éventuels effets lors du montage vidéo. On obtiendra donc les deux prises de son sur les deux pistes stéréo de la bande son de la vidéo. Elle seront donc en mono sur les deux canaux, mais peu importe pour la voix de l’interviewé. Quant au son d’ambiance, il sera en arrière-plan par rapport à la voix. Pour avoir vraiment un son mono restitué par les deux canaux, droit et gauche de la stéréo, et non une voix restituée par le canal droit OU gauche, il faudra isoler les deux canaux pour éditer le canal de la voix, en piste son mono.

 

Conclusion :

Le micro cravate fait partie des investissements peu onéreux qui font facilement basculer le film vidéo d’un statut amateur, vers un statut professionnel. Surtout si l’on prend le temps de faire les bon réglages, afin d’éviter une perte de temps en post-production pour corriger les erreurs de la prise de son lors du tournage vidéo…

 

>> COMMANDEZ UNE PRESTATION VIDÉO…

Commander une prestation vidéo.

 

POUR PLUS D’INFORMATIONS
OU UNE DEMANDE SUR MESURE :

CONTACTEZ-NOUS
CONTACTEZ-NOUS…

 

 

Posted in Techniques and tagged , , , , , .

Laisser un commentaire