Téléobjectifs en photo et en vidéo

Le téléobjectif en photo et en vidéo

Le téléobjectif produit un effet « tableau » sur l’image.

À quoi sert un objectif ?

C’est un tuyau qui sert à montrer au spectateur, ce que le réalisateur veux qu’il voit. Les différents plans vont alors raconter une histoire. Du plan large au plan serré, grâce à l’objectif grand angle, jusqu’au téléobjectif.

 

Les différents aspects des images en fonction des objectifs.

Un objectif grand angle est conçu pour capturer des photos de paysage dans lesquelles on souhaite obtenir le maximum d’environnement possible. En revanche, les téléobjectifs sont étudiés pour capturer juste une petite partie du plan panoramique, mais à un grossissement beaucoup plus élevé. Ceci est utilisé par les photographes animaliers et sportifs, car la prise de vue est faite à une grande distance.

Pourquoi les longues focales semblent apporter un effet cinéma ?

Les longues focales ont été utilisées tout au long de l’Histoire du cinéma pour être loin du sujet. Et ceci à cause de la taille des caméras, puis le bruit des équipements, lors du cinéma parlant, et avant que le doublage fasse sont apparition. Jusqu’à « la Nouvelle Vague », nous étions habitués à une caméra qui se trouvait en dehors de la scène. Vinrent ensuite les caméras d’épaule et de poing, qui permirent de « rentrer » dans la scène. C’est ainsi que l’on peut suivre un personnage qui marche dans un couloir, par exemple.

De plus l’immence majorité des reportages sont réalisés avec des objectifs très polyvalents, où les courtes focales sont largement utilisées.

Téléobjectif - longue focale

 

Mais il y a aussi un effet « tableau ».

C’est depuis quelques années, avec des caméras de petite taille (appareils photo, notamment) que les prises de vues sont réalisées de manière très proche du sujet, pratiquement dans la scène, donc avec des objectifs à petite focale, comme par exemple certains plans du film « The Tree of Life » sorti en 2011, et primé à Cannes. Ce qui lui conféra une certaine esthétique.

À l’inverse, l’usage d’une longue focale écrase les distances entre un 1er plan et un arrière plan, ce qui rappelle l’aspect d’un tableau de peintre. Car historiquement, l’effet grand angle n’a jamais été utilisé par les peintres de tableaux. L’aspect de ces œuvres picturales ressemblent à des prises de vues issues d’un téléobjectif.

Alors bien sûr, cet effet « tableau » ne suffit pas à engendrer un rendu cinéma. Mais ceci est une autre histoire…

 

>> COMMANDEZ UNE PRESTATION VIDÉO…

Commander une prestation vidéo.

 

POUR PLUS D’INFORMATIONS
OU UNE DEMANDE SUR MESURE :

CONTACTEZ-NOUS
CONTACTEZ-NOUS…

 

 

Publié dans Techniques.