Réalisateur de films vidéo

Le réalisateur de films vidéo

Qu’est-ce qu’un réalisateur de films vidéo ?

Et à quoi sert-il ?

La fonction d’un réalisateur de films vidéo est comme celle d’un chef de projet. Il dirige la création du produit, depuis sa genèse, jusqu’à sa diffusion.

Le réalisateur de films vidéo va donc diriger l’ensemble du processus d’élaboration du film, parfois à partir de la naissance même de l’idée. Car il peut être à l’origine du synopsys, écrire le scénario et le découpage technique du film. Il peut également gérer le casting, le choix du matériel, le choix des décors, les lieux de tournage, la mise en scène…

Il peut même être derrière la caméra. Et bien sûr, lors d’un tournage avec plusieurs caméras, le réalisateur va prendre de la hauteur afin d’avoir une vision globale de la scène de tournage. C’est lui qui va diriger les cadreurs afin d’obtenir les images définies dans le découpage technique du film.
Ceci étant le cas d’un tournage en équipe.

Le réalisateur de film peut être derrière la caméra

Le réalisateur de film peut être derrière la caméra

Car il est rare d’avoir un film réalisé par une seule personne. À moins de réaliser un reportage animalier… Mais quand il s’agit de films avec de vrais acteurs, il y a, même dans les huis clos, une équipe de tournage : On peut commencer par une maquilleuse, un accessoiriste, un responsable des lumières, des décors, un ou des cadreurs supplémentaires, un pilote de drone, etc.

Selon les projets, l’équipe peut vite s’agrandir. Et donc le budget aussi…

Mais le réalisateur peut également intégrer le projet juste avant le tournage : il peut ainsi être sollicité par un scénariste qui a déjà écrit l’histoire, ou un producteur qui recherche un réalisateur afin de tourner les séquences déjà établies dans le découpage technique du film.

Le réalisateur est le capitaine du navire.

Que l’équipe soit petite ou grande, le réalisateur est aux commandes, car dès le départ du projet, il a en tête le produit final. Il sait exactement les images qu’il doit produire afin de construire, au moment du montage, le film qui a été pensé.

Les orientations artistiques.

Qu’il s’agisse d’une histoire créée par le réalisateur ou par un commanditaire (producteur : agence publicitaire, entreprise, institution, etc), les orientations artistiques sont principalement faites par le réalisateur. C’est lui qui a dans sa tête toute l’ambiance du film, en images, en rythme, en bruitages, en musique, en acteurs et en mise en scène. Ainsi que le ressenti qu’il souhaite faire naître dans chaque spectateur.
Conception du scénario
C’est d’ailleurs pour cela qu’il est important pour lui de savoir à quel type de public s’adresse le film.

Tout cela se réfléchi en amont afin d’avoir un cahier des charges le plus précis possible. On peut considérer que le découpage technique du film en est l’armature principale.

Les repérages.

Dans cette orientation artistique qui détermine l’ambiance du film, le choix des décors n’est pas négligeable. Le décor est l’enveloppe de l’histoire. Et selon celle-ci, il faudra choisir de manière optimale les décors des tournages en intérieurs, et les décors des tournages en extérieurs.

C’est à ce moment là que le réalisateur va affiner, sur le papier, la mise en scène des actions, des personnages, les contraintes éventuelles des plans à réaliser, des mouvements de caméras. C’est un peu comme présenter une cuisine, à un cuisinier qui possède déjà sa recette en tête.

Le chef d’équipe pendant le tournage.

Que l’on commence le tournage en décors extérieurs ou intérieurs, une fois que tous les ingrédients sont là, le réalisateur est le chef de brigade. Comme en cuisine…

C’est lui qui va positionner les acteurs et diriger leurs déplacements, leurs expressions, en fonction du message et de l’émotion à faire passer au spectateur. Il peut modifier telle ou telle pièce du décor, ajuster la lumière, manier ou diriger les mouvements de caméra. Et tout cela dans un seul but :
Obtenir les briques (séquences vidéo) pour l’agencement de l’histoire en images.

Viendra ensuite le son…

Tout ceci est fait généralement avec un directeur de la photo, des accessoiristes, des maquilleuses, des costumières, etc.

Le montage du film.

Une fois le film vidéo « en boite » la post-production peut commencer. Cette phase démarre avec le montage, au sens articulation des séquences vidéo entre elles, l’étalonnage, le travail de la bande son (les voix hors-champ, les bruitages, et le positionnement des musiques).

Le réalisateur prend part à la post-production en étroite collaboration avec les intéressés (le monteur, l’étalonneur, le compositeur de musique, et le producteur ou le commanditaire).

Cette phase-là permet d’éditer une maquette, afin de valider le « bon pour accord » d’une diffusion du film. Tant que le film ne donne par entière satisfaction au réalisateur ou à son commanditaire, la post-production continue avec tous les correctifs à appliquer. Cette maquette sera peaufinée comme le serait un diamant brut. Et concrètement, la post-production peut être aussi longue que l’écriture du film.

Montage vidéo - la post-production

Montage vidéo – la post-production

Donc plus cette dernière sera bien élaborée, plus rapide sera le tournage. Et celui-ci ne représentera en temps, qu’une petite partie de l’ensemble du projet, depuis la naissance de l’idée, jusqu’à la diffusion du film.

Le réalisateur de films vous prépare un plat mijoté…

Le réalisateur apporte donc à un projet de film, un savoir-faire et une expérience qui lui permettent de traduire en images et en son, une histoire racontée. Si les rêves naissent dans l’esprit, on peut dire que le réalisateur de films vidéo réalise des rêves, en ce sens qu’il va visualiser ce qu’un commanditaire va lui raconter. Et non seulement en images, mais également en musique, en bruitages, en rythme, en incarnation des personnages, etc.

Et comme en cuisine, il faut laisser opérer la magie…

 

COMMANDEZ UNE PRESTATION VIDÉO…

Commander une prestation vidéo.

 

POUR PLUS D’INFORMATIONS
OU UNE DEMANDE SUR MESURE :

CONTACTEZ-NOUS
CONTACTEZ-NOUS…

Publié dans Techniques en photo et en vidéo mots clés : , , , , , , , .